Halte au tourisme de masse : la tendance est à l’éco-tourisme !

On dit que la plus belle escapade c’est celle que l’on n’a pas encore réalisée. Cette constatation est indéniable, mais avec le réchauffement climatique et la détérioration de l’environnement, le plus beau tourisme c’est celui qui préserve l’écologie. Conséquemment, il est nécessaire de stopper le tourisme de masse pour laisser la place à l’éco-tourisme.

Pourquoi stopper le tourisme de masse ?

Les problèmes environnementaux et climatiques se ressentent davantage sur la planète pour différentes raisons et le tourisme de masse en fait partie. Les statistiques montrent que le tourisme est un des grands facteurs de pollution dans le monde. En effet, 1,5 milliard de touristes engendrent 36 millions de tonnes de déchets. C’est ainsi que certaines destinations touristiques incontournables sont en ce moment victimes de leur propre succès. En prenant l’Égypte à titre d’exemple, ses sites touristiques accueillent chaque année plus de 10 millions de touristes. Seules les pyramides de Gizeh ne comptent pas moins d’un million de visites annuelles. Bali est également une destination victime du tourisme de masse. Cette île paradisiaque de l’Indonésie connaît depuis longtemps un problème de gestion des déchets.

Pour quelles raisons faut-il favoriser l’écotourisme ?

D’une part, le tourisme responsable sert à conserver l’environnement et à minimiser les risques de pollution. Certes, presque 10 % des émissions de gaz à effet de serre planétaires sont causées par le tourisme de masse. À cela s’ajoutent la déforestation et la diminution d’aires naturelles pour favoriser la construction de nombreux complexes hôteliers. D’autre part, l’aspect durable du tourisme favorise le développement économique d’un pays. Concernant la conservation culturelle, l’éco-tourisme déclenche une écoresponsabilité sur le comportement des visiteurs. Ainsi, ils arrivent à comprendre et à respecter la culture locorégionale de leur destination. Autrement dit, l’écotourisme se soucie réellement des enjeux environnementaux, culturels et économiques liés au tourisme.

Quelles sont les meilleures destinations qui font de l’éco-tourisme une tendance ?

La forêt amazonienne reste toujours un site touristique très prisé grâce à l’écotourisme qui y règne. Le succès du tourisme durable en Amazonie se fonde sur la préservation de l’écosystème et la participation des autochtones (guides) pour promouvoir la culture locale. L’écotourisme islandais est aussi une des raisons qui fait de la terre de glace une destination la plus propre du monde. Dans ce pays, les touristes préfèrent se déplacer à vélo ou à cheval au lieu d’utiliser un véhicule motorisé. Quand il s’agit d’éco-tourisme, il est difficile de ne pas évoquer le Costa Rica avec son époustouflante biodiversité, sa splendeur naturelle et ses forêts exotiques.

Road trip, trekking, rando, volcan : le voyage pour vivre une expérience unique !
Tendance : quand le voyage se fait en mode « détoxification numérique » : les digital holidays